jeudi 22 septembre 2022
par  J-A

Mobilisation le 29 septembre

pour nos salaires, pour nos emplois, pour la Fonction publique


Dans un contexte marqué par une inflation galopante et le besoin d’investir fortement dans la Fonction publique, le gouvernement refuse de s’engager sur une nouvelle augmentation de la valeur du point d’indice. Alors que la hausse de 3,5 % qu’il a dû consentir au 1er juillet ne compense pas l’inflation enregistrée depuis le 1er janvier, ce blocage gouvernemental est intolérable autant qu’irresponsable.

Les conditions de rémunération des personnels de la Fonction publique fragilisent leur situation et mettent de ce fait les missions en danger, au détriment de l’intérêt général. C’est l’avenir même de la Fonction publique qui est menacé par la perte d’attractivité, dont témoignent notamment démissions et difficultés de recrutement qui touchent un nombre croissant de secteurs.

Pourtant, la situation de crise que connaît le pays rend leurs missions encore plus importantes pour préserver les conditions de vie et permettre l’accès aux droits les plus essentiels de la population, des jeunes, des salarié·es, des chômeur·euse·s, des retraité·es…

De plus, les nouveaux décrochages salariaux dans la Fonction publique que le gouvernement prévoit d’assumer ne peuvent qu’aggraver les inégalités de rémunération entre les hommes et les femmes !

Tout en reprenant le chemin de l’austérité salariale, le gouvernement projette de surcroît de rouvrir le dossier des retraites, contre l’avis de l’ensemble des organisations syndicales.
Macron et sa majorité entendent donc nous faire travailler plus longtemps pour des salaires qui continueraient d’être rognés par l’inflation.

C’est inacceptable !

Dans ce contexte, l’intervention des travailleuses et travailleurs avec leurs organisations syndicales est indispensable pour faire bouger les lignes. Évidemment insuffisante, la mesure de 3,5 % au 1er juillet constitue une brèche qu’il s’agit maintenant d’élargir : la hausse du point d’indice est le meilleur moyen de procéder à une augmentation générale des salaires dans la Fonction publique, réalité que le gouvernement a lui-même été contraint de reconnaître.

Les luttes sectorielles sont nombreuses, qui permettent de gagner des avancées. Nous avons aussi besoin d’élever le niveau du rapport de force au plan national pour gagner des mesures générales, qui s’appliquent à toutes et tous. C’est pourquoi, nos organisations appellent les personnels de la Fonction publique à s’emparer de la journée unitaire d’action interprofessionnelle du 29 septembre.

Pour nos conditions de vie et pour l’égalité professionnelle, la solidarité est notre meilleure arme !


Articles les plus récents

mercredi 4 mai 2022
par  J-A

Décharge pour correction du baccalauréat

Le SNES est intervenu auprès du Recteur concerant la décharge de cours pour la correction des copies du baccalauréat : Monsieur le Recteur
Les épreuves d’enseignements de spécialité des baccalauréats techniques et généraux se dérouleront du 11 au 13 mai.
Les professeurs convoqués pour corriger ces (...)

mercredi 16 mars 2022
par  J-A

Dégel du point d’indice

Le gouvernement vient d’annoncer, par la voix de la ministre de Montchalin, une augmentation de la valeur du point d’indice "d’ici l’été".
C’est grâce à la persévérance des personnels et de leurs organisations syndicales, c’est grâce à la mobilisation unitaire prévue le 17 mars que le dégel est annoncé. (...)

jeudi 10 mars 2022
par  J-A

Mouvement Intra académique

Le mouvement intra académique arrive !
Les vœux devaient être saisis entre le 15 mars midi et le 29 mars midi, mais le rectorat en a, une deuxième fois, reporté l’ouverture.
Cette ouverture maintenant prévue le vendredi 18 mars à 17h, la fermeture le vendredi 1er avril à 12h.
En attendant, vous (...)

dimanche 9 janvier 2022
par  J-A

Appel unitaire à la grève jeudi 13 janvier

FSU, UNSA, FO, CGT, SNALC, SNE, ainsi que de la FCPE et des syndicats lycéens (UNL, MNL, FIDL) appellent à la grève et la mobilisation jeudi prochain 13 janvier pour faire entendre notre colère, exiger le respect et des moyens pour que notre système éducatif puisse fonctionner en temps de crise. (...)

dimanche 9 janvier 2022
par  J-A

Trop, c’est trop !

Cette rentrée se fait dans un contexte chaotique pour l’Education nationale en raison des décisions du ministre de l’Education nationale.
Encore une fois, un protocole sanitaire connu en dernière minute et dévoilé d’abord à la presse !
Encore une fois, aucun investissement pour protéger les (...)

Agenda

<<

2022

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois